dimanche , 25 octobre 2020

Test Prusa I3 MK3S

Test Prusa I3 MK3S

Test Prusa I3 MK3S : Je m’étais séparé de ma MK3S il y a quelques mois. Avec la crise du COVID-19, j’ai à nouveau pris une Prusa MK3S en kit. Prendre une Prusa en kit permet de mieux comprendre le fonctionnement de son imprimante 3D.

Le montage est réalisable assez facilement dans la mesure ou on a du temps devant soi. Avec les mesures actuelles, le temps j’en avais. J’ai, cependant, pris mon temps pour assembler cette Prusa.

Test Prusa MK3S

Je l’ai monté sur plusieurs jours et j’ai pris mon temps pour lire la documentation avant de recevoir l’imprimante. Je pense qu’il est important de lire toute la documentation avant de commencer à monter la Prusa. Il n’y a pas de difficultés, en fait il y a des parties (notamment la tête d’impression) qui sont beaucoup plus longues à réaliser.

J’ai également parcouru les forums de Prusa ainsi que le groupe français de Prusa sur Facebook. Souvent en regardant les problèmes déjà rencontrer cela permet de ne pas passer 2 heures sur un point qui a déjà été évoqué à plusieurs reprises.

Comme à leur habitude Prusa vous livre l’imprimante avec un paquet d’ourson d’une célèbre marque. Plus vous avancez dans le montage plus vous avez le droit de manger des bonbons. Ce petit plus a inspiré beaucoup de marques qui, maintenant, font la même chose.

Assemblage Prusa MK3S

L’ensemble des pièces est noté et il est quasiment impossible de se tromper pendant l’assemblage. Chaque sachet de vis dispose d’une illustration. En suivant la notice papier ou directement sur le site de Prusa, vous arriverez tranquillement jusqu’au bout.

Assemblage du chassis de la Prusa

Pas de difficultés particulière. C’est ici que vous monterez la première courroie. Il n’est pas possible de se tromper de courroie. Après cette première étape, vous aurez un avant goût du look de votre future Prusa MK3S.

Assemblage chassis Prusa MK3S

C’est ici que vous prendrez votre premier moteur. Là aussi, les moteurs sont tous dans la même boite. Chaque moteur est reconnaissable. Impossible de se tromper à ce stade. Toujours le même principe. Prenez votre temps. Ne serrez pas les vis à fond, serrez ce qu’il faut pas plus. Le but n’étant pas de se muscler les doigts.

Veillez à tendre comme il faut la courroie. Sans cela lors des premiers tests de l’imprimante vous aurez certainement des soucis. Il sera plus facile de la tendre comme il faut à cet instant que par la suite.

Assemblage de l’axe X de la Prusa MK3S

Aucune difficulté particulière. La documentation est particulièrement bien faite. De plus, elle est parsemée de notes d’humour.

Pensez à prévoir de la place pour assembler la Prusa. Ne vous mettez pas sur la table de la cuisine à 16h00 :).

Prévoyez du temps même si vous la montez d’une traite. D’une traite, comptez entre 5 et 8 heures. Mais pour l’avoir déjà fait, le montage sans s’arrêter est le meilleur moyen de se planter si vous n’avez pas l’habitude. Sachant que les difficultés arriveront au moment de monter la tête. Disons que ce n’est pas compliqué mais très précis. Il faut vraiment être méticuleux pour cette partie.

Un conseil, si vous n’avez pas l’habitude des vis, ne videz pas tous les sachets en les mélangeant. Cela peut devenir un véritable case-tête si vous ne reconnaissez pas les vis.

Axe X et Axe Z Prusa MK3S

Encore une fois l’assemblage à ce niveau continue sans encombre. Il faut avouer qu’une des forces de Prusa avec ses imprimantes est la précision entre la documentation et l’ensemble des sachets de vis qui sont parfaitement notés. A aucun moment on ne se retrouve avec des pièces sans savoir où elles vont.

Assemblage Axe X et Axe Z

Assemblage de X fini :

Test Prusa MK3S

Encore une image pour le fun 🙂

Assemblage Prusa MK3S

Montage de la tête de la Prusa MK3S

Voilà, maintenant on passe à la partie que tout le monde adore : l’assemblage de la tête. Alors pour les plus nerveux, il est temps de boire une tisane de camomille, du vin, un pastis, du CBD, que sais-je ….. Bref, il faut y aller tranquillement et surtout ne sauter aucune étape. N’hésitez pas à demander si vous avez un doute sois en commentaire sur ce post soit sur un groupe FB. Si vous vous loupez ici, il vous faudra démonter à nouveau la tête. Pour les pro, pas de soucis mais si vous êtes plutôt hésitant mieux vaut prendre tout votre temps sur cette partie.

Je vais vous mettre plusieurs photos pour cette partie car j’en ai fait pas mal :

 

Voilà, passé cette étape, tout se simplifie à nouveau et cela ira beaucoup plus vite. Lorsque vous en serez ici vous aurez passé le plus long de la documentation.

Encore quelques photos une fois la tête montée. Veillez à ne pas la monter à l’envers. Si si, c’est possible je l’ai fait. Comment monter la tête à l’envers ? Tout simplement en voulant aller vite. Donc prenez votre temps, mettez du Reggae et Relax 😉 .

Voilà, il vous restera ensuite à monter le plateau puis ensuite gérer le passage de câbles. Viendra ensuite les branchement à la carte mère. C’est aussi un passage important et surtout concernant le branchement des câbles de l’alimentation. Vérifiez bien que vous avez branché vos câbles comme indiqué dans la documentation. Pour ma part j’avais des doutes, j’ai donc demandé sur le groupe Français de Prusa et on m’a confirmé que ce que j’vais fait était exact.

Si vous inversez les câbles de l’alimentation de votre Prusa vous pouvez soit flinguer l’alim soit la carte mère voir les deux. Donc vérifiez plutôt 10 fois pour être sûr.

Pour rappel acheter une Prusa se fait sur le site Prusa. Méfiez-vous des imprimantes contenant le terme Prusa mais qui en ont que le nom :

https://www.prusa3d.fr

Sachez que l’équipe de Prusa est toujours disponible par chat et par mail. Vous aurez une assistance en français. Ils sont hyper réactifs.

Si vous hésitez encore, sautez le pas. Vous ne serez pas déçu.

Personnellement, j’en suis à ma 3eme et c’est toujours le même plaisir d’imprimer avec cette imprimante. Toujours aussi silencieuse et hyper précise. De plus elle fonctionne à merveille avec Prusa Slicer qui est optimisé pour leur imprimante.

Sachez que vous pouvez la commander assemblée mais c’est moins fun :).

Prusa MK3S assemblee

 

 

A propos de Marc

Passionné d'informatique et travaillant dans le référencement de site web, j'ai également une passion pour l'impression 3d

Découvrir aussi

PowerBelt3D Zéro: l’ impression 3D Perpétuelle

PowerBelt3D Zéro: l’ impression 3D Perpétuelle PowerBelt Zéro: l’ impression 3D Perpétuelle : Une start-up …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.