mercredi , 23 septembre 2020

NanoHack, un masque imprimé en 3D

NanoHack, un masque imprimé en 3D

 

NanoHack, un masque imprimé en 3D :

Copper3D, spécialisé dans la fabrication de matériaux 3D, vient de mettre en ligne un fichier STL open-source d’un masque N95, imprimable en 3D. Vous pouvez donc si vous le souhaitez, imprimer ce masque et le donner à ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une imprimante 3D. Cette initiative “Hack The Pandemic” est mondiale. Le but étant de mobiliser l’ensemble des fabricants de machines, fablabs, services d’impression 3D. L’idée de créer ces masques alors que le manque est bien là dans les hôpitaux et chez les professionnels de santé. Mais que penser de l’efficacité du masque baptisé NanoHack ? Selon Copper3D, il y aurait de nombreux scientifiques qui serraient sur ce projet mais aussi qu’une demande de brevet aurait été faite.

 

Le masque développé par Copper3D serait antiviral, réutilisable, modulaire et lavable, recyclable et abordable. Il faut savoir qu’un masque traditionnel doit être jeté après un certain temps d’utilisation (8 heures environ). On imagine facilement une impression 3D en ABS pour pouvoir passer le masque au lave-vaisselle. D’ailleurs Copper3D précise qu’une fois le masque imprimé, il faut le chauffer au sèche cheveux ou le passer à l’eau chaude à 60°.

Vous pouvez retrouver ici toutes les indications du fabricant.

EDIT :

J’ai également créé un groupe FB pour mettre en relation les Makers et les soignants dans ma région : GROUPE FB 

Vous pouvez vous inscrire si vous le souhaitez et devenir membre du groupe. Aucune condition requise.

A propos de Marc

Passionné d'informatique et travaillant dans le référencement de site web, j'ai également une passion pour l'impression 3d

Découvrir aussi

PowerBelt3D Zéro: l’ impression 3D Perpétuelle

PowerBelt3D Zéro: l’ impression 3D Perpétuelle PowerBelt Zéro: l’ impression 3D Perpétuelle : Une start-up …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.